Réception d’œuvres à l’espace “Le Centre”

Le petit musée s’agrandit de 28 nouvelles collections

Robert Vallois et Dominique Zinkpè lors de la cérémonie d’accueil de nouvelles œuvres

Depuis plusieurs années, Robert Vallois s’est donné la lourde tâche de collecter les récades utilisées par les anciens au royaume de Dahomey. Ainsi, 28 nouvelles œuvres sont également de retour au Musée du Centre, vendredi 17 janvier 2020, et se sont ajoutées aux 37 œuvres anciennes. La cérémonie s’est déroulée en présence d’une forte délégation gouvernementale et des invités.

La grande cour de l’espace culturel “Le Centre” grouille de monde. Le soleil est ardent. Des personnes cherchent à se mettre un peu à l’ombre, mais l’espace n’est pas assez. D’autres restent sous le soleil sans se plaindre. Les arbres n’ont pas d’ombre pour que tout le monde puisse éviter le soleil. Le mouvement des uns et des autres donne l’aspect d’un marché qui est en pleine animation. Beaucoup de personnes sont venues sur les lieux. Dans ce brouillard, deux véhicules entrent et s’immobilisent. Quelques secondes plus tard, l’on se rend compte de la présence de la délégation ministérielle. Après les salutations d’usage et quelques retrouvailles, les autorités dudit Centre conduisent la délégation dans le petit musée de la récade. Au dehors, la foule s’impatiente de plus en plus. Au bout de quinze minutes, environ, une voix féminine se fait entendre dans les haut-parleurs « Nous vous prions de bien vouloir sortir du Centre et aller au niveau du collège La Plénitude ». Il s’agit de la voix de Carolle Ahodekon, la chargée de communication du Centre. De façon répétée, elle invite la foule à bien vouloir sortir pour la caravane. Sous le chaud soleil, la délégation ministérielle et la population se dirigent vers l’endroit indiqué. Même si certains ont fait l’effort de passer sous le chaud soleil, d’autres ont choisi d’attendre, à l’ombre, le retour des autres.
Un peu vers la grande voie, le prince s’est habillé avec deux amazones, de part et d’autre. Avec des chants et des sons de gong, le cortège se dirige vers le Centre. Il est important de souligner que dans la tradition des royaumes, les récades sont accueillies par les princes. Il s’agit d’une personne qui est issue d’une famille royale et qui, plus tard, peut devenir roi. Dans une démarche militaire, le cortège présente un spectacle agréable aux yeux des personnes présentes. Dès leur arrivée au Centre, le cortège est retourné dans les coulisses. La foule attend à nouveau. Au bout de quelques minutes, le prince et les amazones reviennent. Cette fois-ci, le prince est apparu dans un nouvel accoutrement. Dans sa main gauche, se trouve sa crosse. Dans un petit pas accompagné d’une chanson, ces derniers se sont dirigés vers le petit musée. Un grand bruit monte et tout à coup, une voix d’homme attire l’attention de tout le monde. « L’espace culturel Le Centre fait grandir notre pays le Bénin, à maints égards depuis le 6 février 2015, jour de son inauguration », déclare Dominique Zinkpè, président d’honneur dudit Centre. C’est après les salutations et reconnaissance qu’il a commencé son discours. En effet, depuis sa création, Le Centre dispose, pour son fonctionnement, d’une bibliothèque, d’un espace scénique, d’une salle d’exposition, des studios pour les résidences d’artistes et « Le petit musée de la récade ».

L’intérieur du « Petit Musée de la récade » de l’espace « Le Centre »

Ce musée a été inauguré dix mois après l’inauguration officielle du Centre. C’est-à-dire le 1er décembre 2015. Dès son inauguration, ce musée disposait de 37 récades anciennes et authentiques des rois du royaume de Danxomè, de 6 objets royaux et de culte fon. « Pour montrer leur créativité, les artistes, en résidences au Centre, plasticiens ont réalisé 18 récades contemporaines », souligne le président d’honneur. La nouvelle collection constitue 17 récades, 8 sabres et 3 objets de culte fon. Ces objets proviennent de deux anciennes collections européennes. Ils sont acquis par le collectif des Antiquaires de Saint-Germain-des-Prés lors d’une vente aux enchères à Nantes. Après son discours et les mots du représentant de l’autorité communale et celui du ministre de la culture, les autorités du Centre ont ouvert la grande porte du musée pour la visite du grand public.
Visite du musée

L’intérieur du « Petit Musée de la récade » de l’espace « Le Centre »


La porte du musée s’ouvre. La salle est humide et éclairée. De part et d’autre sur les murs de la salle, les récades sont visibles et exposées. A côté de chaque œuvre, il y a un cartel. Ces récades sont regroupées par catégorie afin de permettre au visiteur de mieux se retrouver. Ainsi, ces œuvres sont regroupées à partir de celles des rois aux récades des amazones en passant celles des ambassadeurs des rois, les divinités et bien d’autres. Face à ces récades authentiques, il y a celles réalisées par les artistes. Il s’agit des récades contemporaines. À l’intérieur, la foule parcourt les œuvres et s’ensuit le discours explicatif de Marius Dakpogan, conservateur dudit Musée. Pendant un court instant, il a fait voyager le public dans le temps. Dans le musée, les anciennes récades sont ajoutées et mélangées aux anciennes. Désormais, “Le petit Musée de la récade” compte 120 récades et objets royaux. Dans la tradition du royaume “Celui qui a vu la récade a vu le roi”. Cela traduit le caractère sacré de cet instrument qu’ont utilisé les rois.
Suite à cette visite, le public a assisté à une animation traditionnelle. Il s’agit, selon la traduction littérale, de la musique obtenue suite aux battements de la poitrine. C’est sur cet instant festif que cette cérémonie a pris fin. Le Musée est ouvert à tout le public qui souhaite le visiter et ce, du mardi au samedi.

Par Julien Tohoundjo

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :